Tout ce qu’il faut savoir sur le robot advisor

Le robot advisor est un nouveau type de logiciel en ligne permettant d’assurer la gestion de ses investissements. Il peut être une bonne solution pour une personne qui ne souhaite pas embaucher un conseiller financier ou qui a généralement été un investisseur autonome. Cet article dévoile tout ce qu’il faut savoir sur ce système.

Qu’est-ce qu’un robot advisor ?

Les robots advisors sont des plateformes numériques fournissant des services de planification financière automatisés, basés sur des algorithmes, avec une supervision humaine réduite, voire sans intervention humaine. Il est important de souligner que parmi les autres désignations courantes des robots advisors figurent le conseiller en investissement automatisé, la gestion automatisée de portefeuille et les plateformes de conseil numériques. Un robot advisor collecte des informations auprès des clients sur leur situation financière et leurs objectifs futurs au moyen d’un sondage en ligne, puis utilise ces données pour offrir des recommandations et leur permettre d’investir automatiquement leurs actifs. Il a la capacité d’assurer de manière autonome la gestion des actifs, de proposer des clients à tel ou tel individu dans le but d’optimiser le rendement et le risque de son portefeuille en fonction de son profil et des tendances du marché. À savoir qu’il jouit du même statut juridique que les conseillers humains.

Le robot advisor : un système en plein essor

Il est utile de rappeler que le premier robot advisor Betterment a été lancé en 2008. Son objectif initial consistait à rééquilibrer les actifs au sein de fonds à date cible afin de permettre aux investisseurs de gérer des investissements passifs, achetés et conservés, via une simple interface en ligne. Si avant, les gestionnaires de patrimoine humains utilisaient un logiciel automatisé d’allocation de portefeuille, à l’heure actuelle, les robots advisors fournissent le service directement aux consommateurs. Ils ont la faculté de piloter des tâches beaucoup plus complexes telles que la récupération des pertes fiscales, la sélection des investissements et la planification de la retraite.

Ils ont pour mission de gérer un portefeuille de produits financiers en ligne. Les actifs gérés par les robots advisors ne sont pas généralement assurés, car ce sont des titres détenus à des fins d’investissement et non des dépôts bancaires. Cela ne signifie pas nécessairement que les clients ne sont pas protégés parce qu’il existe plusieurs autres possibilités qui permettent aux courtiers d’assurer leurs actifs. À savoir que de nombreux investisseurs ont des conseillers personnels disponibles pour toutes questions même s’ils optent pour ces conseillers en investissement automatisés. Il est utile de souligner que les robots advisors sont moins coûteux qu’un conseiller financier humain. Ce nouveau système de gestion de patrimoine en ligne a donc connu une croissance explosive. Les actifs des clients gérés par les robots advisors devraient atteindre plus de 2 000 milliards d’euros d’ici 2020.

Articles similaires :